Moi j’adore la courgette. Ma préférée, c’est celle du mois de juin.courgettedessin

Celle qui t’annonce l’été, qui te dit que bientôt ses copines aubergines et tomates vont arriver. Que peut-être Mr Poivron les rejoindra si le soleil a été généreux.

La courgette qui rime avec ratatouille. Enfin avec presque ratatouille.

Mais en juin, on fait quoi avec, on la regarde ? On lui dit, comme d’hab ma courge, t’arrives en avance et t’as même pas pris de bière pour attendre les autres ?

Ah non hein, les copines qui arrivent les premières, qui annoncent les bonnes nouvelles, on les engueule pas !

Toute seule, la courgette est tout à fait supportable vous savez ! (sauf quand elle chante, là c’est insupportable, la courgette a un gros problème de justesse, c’est bien connu – elle baisse) (https://www.youtube.com/watch?v=-AwYpUbBWqE)

Et puis je vous en reparlerai sûrement, mais elle a le bon goût de rester tout l’été et une bonne partie de l’automne, avec ses copines les grosses cucurbitacées et autres potimarrons, et de repousser l’idée de l’hiver (qui arrive, comme le dit Jean Neige en ne mangeant pas suffisamment de courgettes, d’où la voix rauque, le tein blafard et un manque flagrand d’humour).

via GIPHY

).
Bon, c’est vrai qu’à la fin, on ne la retient pas, on lui dit, tu sais la fête est terminée, il ne se passera plus rien, même concombre est parti, et là tout le monde entre en dormance, alors faut pas rester là. Oui, il vient un moment où on a plus envie de poireau que de courgette. C’est fou, je sais, ça s’appelle la crise de la Toussaint, et ça ne dure pas longtemps. Juste assez pour se rendre compte qu’on est vraiment débiles, que le poireau on n’aura que ça pendant 6 mois, et que maintenant c’est trop tard.

Mais je vous dis ça en plein mois de juin, forcément ça vous passe à côté. Là, vous êtes comme moi, tous fous avec la courgette (enfin pas trop quand même) mais en même temps un peu perdus.

Alors on reprend :

La courgette pousse très bien en Bretagne. Bon, c’est pas là qu’elle est la plus précoce, bizarrement. Mais quand même, en Bretagne elle s’en sort bien, même en extérieur, contrairement à la tomate, cette snobe de mexicaine qui trouve que ça manque de soleil chaud et préfère s’abriter (à mon avis elle complexe de se montrer nue sur la plage). Passons.

La courgette est une plante annuelle, ce n’est donc pas un arbre, il faut la replanter tous les ans (si vous en voulez tous les ans bien sur, enfin vous avez compris) et donc à croissance limitée. A un moment, ça s’arrête. En général, le froid et les jours décroissants lui font comprendre la vie. Ça calme on va dire.

La courgette se mange de préférence jeune (comme les chats), avant qu’elle n’aie des problèmes de rétention d’eau et des pépins énormes et amères. Mais bon chacun ses goûts.

Si elle est bio, gardez la peau, ça vous évitera d’avoir les mains vertes (au sens littéral) et c’est très bon.

Si vous en avez dans votre jardin, mangez-en les fleurs, en beignet si possible c’est un délice. Et ça casse un peu l’image de la courgette régime et ennuyeuse.

D’ailleurs, si vous voulez un vrai article qui vous raconte tout sur la courgette + qui vous donne une recette de beignet de fleur de courgette, allez ici, franchement j’ai la flemme de recopier en faisant semblant d’écrire un article original alors que j’adore ce site.

Et comme ça, j’ai plus de place pour vous raconter comment je fais pour ne pas m’ennuyer au bout de 3 semaines de courgettes dans mon panier :

– Semaine 1 : trop cool, je coupe en dés, je fais sauter à l’huile avec de l’ail, je sers comme ça, c’est le soleil dans mon assiette

– Semaine 2 : trop cool, je coupe en dés, je fais sauter à l’huile avec de l’ail, je sers comme ça, c’est le soleil dans mon assiette.

– Semaine 3 : trop cool, je coupe en dés, je fais sauter à l’huile avec de l’ail, je sers comme ça, c’est le soleil daImage du Blog perrotcuisine.centerblog.netns mon assiette.

– Semaine 4 : bon, ok vous l’avez vu venir, c’est pas grave, j’assume les procédés pourris, je suis pas Houellebecq. Donc, là normalement, j’en ai marre de la courgette simple et je cherche autre chose. Ça tombe bien, il fait beau (ceci n’est pas une blague), je peux me faire une salade de courgettes. Crue la courgette. Et oui ! Donc je râpe ma courgette. Deux options, soit je râpe avec une grosse râpe, soit je me fais des lamelles à l’économe : la peau, la chair, tout, mais pas les pépins quand même. Et là, magie, vous avez maintenant de belles tagliatelles !
Source image : perrotcuisine.centerblog.net sur centerblog.

Dans les deux cas, assaisonnez avec une petite vinaigrette au citron, des herbes fraîches genre ciboulette ou menthe, des graines de courges. Pour les grands gourmands, vous pouvez ajouter un peu de feta ou assimilé.

Et si vous le pouvez, mangez dans la foulée pour garder le croquant (gourmand).

L’été s’arrête-t-il au bout de 4 semaines, nonnnnnnnnnnnnnn, mais bon, on ne va pas vous écrire un roman aujourd’hui, la suite la semaine prochaine !

Et sinon la semaine dernière nous avons :

– transformé 270kg de courgettes, 25kg de faisselle, 30 bouquets de menthe et trois de livèche en soupes et petits pots (un essai de tartinable est en cours, ça va être bien ! )

menthe leorobocoupecourgette

– reçu pleins de belles étiquettes pour un prochain atelier collage en attendant l’étiqueteuse

– bu des bières pour fêter la réussite du crowdfunding

– tenté de récupéré d’avoir bu des bières pour fêter le crowdfunding

– décidé de ne plus boire de bières en semaine c’est vraiment pas une bonne idée

– pris contact avec plein de magasins, on attend les retours- vu un vieux van qui serait peut-être pas mal pour démarrer comme utilitaire, même si il est un peu rouge

haricotdemer

– préparé la semaine en cours qui est sous le signe de l’algue, on empote on empote, des tartares et du haricot de mer au vinaigre de cidre, l’expérimentation d’il y a 15 jours ayant été concluante (c’est très bon les gens adorent)

1 Comment

  1. Vous n’avez pas fini de nous mettre l’eau à la bouche et nous on veut Goûter

Write A Comment